Cellule MC Ortofon Quintet Black S

Cellule à bobines mobiles

MC bas niveau

Diamant profil Shibata

Cantilever en saphir

En savoir plus

Marque : ORTOFON

790,00 €

En stock
Livré sous 3 à 4 jours Disponible sous
1 à 2 semaines

+ -

MPLSEOR171

+ Wishlists

  • Une équipe à votre écoute

  • Des produits de qualité

  • Livraison rapide et sécurisée

  • Paiement sécurisé 3x sans frais dès 1000€ d'achat

Description

Après le succès exceptionnel de sa cellule MC Quintet Black, Ortofon remplace celle-ci par une nouvelle version : la Quintet Black « S » !

Ortofon Quintet Black S : corps 

Vu de l’extérieur, mis à part la sérigraphie, rien ne semble avoir changé… Mais sous le capot, le constructeur a fait de nombreuses modifications. Le carter est en ABS thermoformé.

Le châssis a été renforcé et optimisé dans de l’aluminium afin de garder de la rigidité, et aussi ne pas augmenter la masse. Il intègre les taraudages qui permettent d’insérer les vis de fixation au porte-cellule.

Ortofon Quintet Black S : caractéristiques

Le générateur de la Quintet Black S est conçu à partir d’aimant en néodyme et les bobines utilisent un conducteur en cuivre Aucurum. Ce conducteur très haut de gamme est fabriqué à partir d’un câble en cuivre 6NX qui reçoit un plaquage en Or.

On retrouve d’ailleurs celui-ci sur les cellules Cadenza Bronze et Cadenza Black.

Mais le principal changement s’opère sur l’équipage mobile. En effet, si on retrouve le superbe diamant à profil Shibata, celui-ci n’est plus monté sur un cantilever en bore mais en saphir ! Ce choix pertinent a été déterminé après de longues heures de tests et d’écoute.

Ortofon Quintet Black S : montage

La forme carrée de cette nouvelle cellule Quintet Black S facilite largement son montage et alignement. Elle rend aussi aisée le réglage du VTA qui doit être en général augmenté du fait des 19.2 mm de hauteur de la cellule.

La seule contrainte : le montage des vis se fait à travers d’inserts filetés et donc sans écrou ! Donc pas de possibilité de la monter sur certains porte-cellules à fixation par le dessous, comme les Thorens 160, 166, etc.

Ortofon Quintet Black S : compatibilité

Sa compliance, sa masse et sa force d’appui la rendent compatible avec la majorité des bras de masse moyenne, voire faible.

Nous l’avons monté sur un bras de masse moyenne et d’une longueur de 10 pouces.

Nous l’avons écouté avec plusieurs préamplificateurs phono à transistor et à tubes, dans une gamme entre 350 et 1500 €. Il faut juste que votre étage phono propose un gain autour de 60 db et une charge de 100 ohms, et qu’il ait un minimum de qualité musicale.

Ortofon Quintet Black S : test et écoute

Dès les premières mesures, nous pouvons affirmer que nous sommes en présence d’une cellule phono exceptionnelle !

On retrouve bien sûr toutes les qualités démontrées par la première Quintet Black : dynamique, équilibre et neutralité. Mais à cela s’ajoutent une définition et lisibilité supérieures dans le haut du spectre.

Le grave est particulièrement dynamique et articulé. Le suivi d’un jeu de contrebasse est remarquable de réalisme. La transparence est remarquable et sur tout l’ensemble du spectre… pas uniquement dans le haut médium comme certaines cellules phono un peu flatteuses… Le haut du spectre est lumineux mais sans aucune sifflante et n’engendre absolument aucune fatigue auditive.

Nous pouvons aussi souligner avec insistance sur le faible bruit de surface dont fait preuve cette Quintet Black S ! Sur des disques vinyles propres, il est impossible de savoir qu’une platine vinyle tourne, entre les morceaux, les silences sont des « vrais » silences !

Si nous la comparons à la cellule MC Hana SL avec qui elle a en commun le diamant Shibata, nous dirons que cette cellule Ortofon est plus détaillée et dynamique, mais certainement un peu moins « chaude » !

Quoi qu’il en soit, elles font toutes deux partie des 2 ou 3 meilleures cellules dans la gamme des moins des 1000 € !

A recommander sans modération !

Franck

Niveau de sortie 1000 Hz, 5cm/sec. : 0.3 mV

Equilibre entre les canaux à 1 kHz : < 1.0 dB

Séparation des canaux à 1 kHz : > 23 dB

Séparation des canaux à 15 kHz : > 15 dB

Bande passante à 3dB : 20 - 25.000 Hz

Réponse en fréquence : 20-20.000 Hz - +/- 1.5 dB

Suivi de piste à 315Hz : 80 µm

Compliance dynamique latérale : 15 µm/mN

Stylus : Nude Shibata

Cantilever : Saphir

Stylus radius : r/R 6/50 µm

Force d’appui : de 2.1 à 2.5 g (21-25 mN)

Force d’appui recommandée : 2.3 g (23 mN)

Angle d’attaque : 20°

Impédance interne : 5 Ohm

Charge recommandée : > 20 Ohm

Carter : ABS/Aluminium

Conducteur bobines : Aucurum

Poids : 9 g

Dimensions : 26.9 x 17 mm

Hauteur : 19.2 mm

Banc d'essai - Vumètre

1.44 Mo - pdf

Banc d'essai - Haute-Fidélité

0.44 Mo - pdf

Avis clients
(8 avis)

Avis clients

5/5
25/06/2020

LE MUR DU SON

Qui peut se vanter d'avoir au moins une fois dans sa vie avoir passé le mur du SON....? .
.Je viens de vivre cette expérience avec cette" petite" cellule ORTOPHON BLACK S QUINTET.
Comment un si "petit truc" peut il vous propulser aussi haut et aussi vite dans cette dimension et vous faire passer le MUR DU SON......a cette vitesse. Vous vous prenez le BANG en pleine figure ou plutôt en pleine oreille. Votre cerveau a du mal a comprendre ce qui lui arrive et a analyser le moindre détail de votre galette noire, tellement le réalisme, les détails sont la, et bien placés juste ce qu'il faut:
SIMPLEMENT......... L'EQUILIBRE PARFAIT
Un spécial "thank" a OLIVIER pour ses conseils avertis et m avoir fait enfin, connaitre " LE BANG ...du mur du son.!!!!!

30/05/2020

BON RAPPORT QUALITE PRIX

Actuellement je suis en train de me créer une playlist en DSD avec mes vinyles, et la pointe de lecture ayant lâché de ma cellule CADENZA BLACK, et comme il y avait urgence à ce que j’ai une cellule opérationnelle et aussi pour des raisons de coût à court terme en attendant de reprendre une CADENZA BLACK, j’ai demandé conseil comme dab à Franck en lui expliquant ma situation. Le choix s’est orienté sur une Ortofon Quintet Black. Avec beaucoup appréhensions, je me mets à l’écoute de la Quintet Black. Oh ! Surprise, le premier ressenti, les basses sont bien présents et fermes. Quant aux médiums, là aussi bien présents sans agressivité et les aigus sont assez précis sans pour autant atteindre les performances de la CADENZA BLACK Conclusion, cette cellule est d’un très bon rapport qualité prix. Je la recommande. Pour finir, ma platine est une Pro-Ject Signature 10, le préampli phono SUTHERLAND 20/20 deux amplificateurs de chez Pier-Audio ; le MS 88 SE (100 % tubes N.O.S.) et le MS 680 SE (Anniversary Édition). Quant aux enceintes se sont des FOCAL ; 1028 be.

30/04/2020

Wouah ! Quelle claque !

Tout d'abord, merci à Franck et Jérôme pour m'avoir orienté vers cette cellule. Je dispose d'une platine Clearaudio Concept, d'un préampli Clearaudio Smart Phono V2, d'un ampli Marantz PM5005 (donc pas un ampli très audiophile) et d'enceintes Triangle bibliothèque Comète 902 (à la belle dynamique). Je n'en suis qu'à la phase de rodage, et malgré la relative difficulté de réglage de certains paramètres sur ma platine (notamment la force d'appui et l'anti-skating, tout au feeling), je peux d'ores et déjà en tirer quelques enseignements. D'abord, la charge de 100 Ohm est parfaite pour moi : 500 Ohm atténue trop les aigus, et 50 Ohm sature un peu. La scène sonore et la séparation des canaux est parfaite. Et surtout, l'équilibre est dément !!! Plus besoin de jouer avec les réglages des aigus ou des basses sur l'ampli ! Inutile d'activer le Loudness que j'appréciais tellement auparavant avec ma cellule Clearaudio Artist V2 ! Le son pur et dur et limpide est enfin venu à moi ! "Oh, pure bliss", comme dirait Alexandre Delarge, en écoutant la Fifth de Ludwig Van ! :)

24/01/2020

Au coeur de la scène...

Montée sur une Clearaudio Émotion limited.
Au moment où j'ecris, j'ecoute une presse d'origine de Keith Jarrett, Survivor suite , le morceau Beginning. 27 mn de pur beauté acoustique. Je ne l'avais jamais vécu de cette manière. Une merveille d'équilibre. Le piano sonne comme s'il était dans la pièce, j'entends les moindre frottements de doigts de Charlie Haden sur sa contrebasse. Des bass tenues et d'une puissance sidérante. Paul motion est à l'arrière en toute délicatesse. Les symbales n'en finissent pas de sonner dès la moindre touche de baguette de Paul Motion.
Une vision holographique de la scène sonore, avec un placement des pupitres d'une précision incroyable.
Auparavant, j'ai voyagé au sein de la 2 ème symphonie de Malher.
Le final avec les choeurs m'a arraché une larme. Sur les masses orchestrales, la matière et l'aeration m'ont placé comme une évidence devant la scène en 3d du philarmonique de Vienne, avec un réalisme subjugant.
Mon Dieu, je suis foutu.
Je ne peux plus quitter mon fauteuil... Ou seulement pour changer de vinyle .
Et elle n'a qu' environ 12 h de rodage..
Merci aux conseils une fois de plus judicieux de Franck et Jérôme , après avoir hésité sur ce choix.
Cette cellule est de toute beauté.
Laurent.

+ Lire tous les avis clients

Donnez votre avis

Cellule MC Ortofon Quintet Black S

Cellule MC Ortofon Quintet Black S

Cellule à bobines mobiles

MC bas niveau

Diamant profil Shibata

Cantilever en saphir

Produits complémentaires Nos conseils & astuces