Enceintes colonnes Sonus Faber Olympica Nova V

Paire d’enceintes colonnes

3 voies Bass reflex

5 haut-parleurs

Bande passante

32-35 000 Hz

Made in Italy

En savoir plus

Marque : SONUS FABER

15 990,00 €

En cours de réaprovisionnement
Livré sous 2 à 3 jours Disponible sous
1 à 2 semaines

+ -

Besoin d'aide ?
  • Une équipe à votre écoute

  • Des produits de qualité

  • Livraison rapide et sécurisée

  • Paiement sécurisé 3x sans frais dès 1000€ d'achat

Description

La nouvelle gamme Olympica Nova de Sonus Faber rend hommage au célèbre architecte italien Andrea Palladio (1508-1580) qui fit construire durant la Renaissance le Teatro Olimpico.

L’enceinte Sonus Faber Olympica Nova V est la troisième colonne de la gamme, elle propose des performances remarquables. Sa conception a été fortement inspirée par les études faites sur le modèle phare de la marque : l’Aida.

Sonus Faber Olympica Nova V : fabrication

Cette Olympica Nova V reprend la forme « lyre dissymétrique » de la série 1 mais encore un peu plus poussée et un peu plus complexe.

Sonus Faber la propose en deux finitions : Walnut (bois clair) et en Wengé (bois noir). Ces deux finitions sont superbes et ne peuvent faire appel à aucune critique. Les 10 morceaux de bois assemblés avec un joint rappellent les coques de bateaux italiens de style « Riviera ». Elles reçoivent un magnifique vernis satiné. Une partie hexagonale en cuir vient entourer les haut-parleurs de la partie médium/aigu.

L’arrête du dessus et celle du dessous sont cerclées d’une partie en aluminium brossé du plus bel effet.

Sonus Faber Olympica Nova V : haut-parleurs

Les haut-parleurs sont conçus et fabriqués par Sonus Faber.

L’aigu est confié au tweeter à dôme de 28mm en soie artificielle, le nouveau H28 XTR3 (Dampex Apex Dome). Celui-ci possède un puissant aimant néodyme qui lui donne une parfaite linéarité et une excellente dynamique. La membrane est associée à une pièce de mise en phase qui permet une directivité moins marquée et une réponse plus linéaire.

Le médium MW15 XTR2 est équipé d’une membrane de 150 mm. Elle est conçue avec un mélange de fibre de cellulose et de résine naturelle de Chanvre et Kapot. Cette association assure un comportement le plus neutre et linéaire possible.

Le registre grave est retranscrit par trois haut-parleurs de 18 cm. Les W18XTR2-12 sont équipés d’une membrane faite d’un sandwich de cellulose et d’une mousse syntaxique. Le filtre est à pente progressive. Il est optimisé afin de limiter au maximum le déphasage entre les trois haut-parleurs. Les fréquences de coupure sont à 250 et 2 500 Hz. Les composants sont, comme toujours chez Sonus Faber, de tout premier ordre ; self sur air, condensateurs Mundorf, câblage cuivre argent…

Le grave et le medium possèdent leur propre charge. Celles-ci fonctionnent en bass/reflex,celui-ci n’est pas traité par un traditionnel évent, mais par un système Stealth UltraFlex. Une lame interne débouche par un conduit étroit vertical qui prend place du haut de l’enceinte jusqu'à sa base.

L’air traverse une grille en inox perforée. Celui-ci prend place de façon symétrique sur les deux enceintes colonnes, ce qui permet de placer les évents à l’intérieur de la zone d’écoute ou à l’extérieur de celle-ci. On note aussi que ce n’est pas qu’un évent car celui-ci semble jouer aussi un rôle de « doublet » acoustique dans les fréquences médium/aigu.

Sonus Faber Olympica Nova V : borniers

Le bornier est propre à la marque et à cette série.

Sa réalisation et sa finition sont exemplaires. Il accepte les fiches bananes, les fourches et permet le bi-câblage ou la bi-amplification.

Sonus Faber Olympica Nova V : installation

Les enceintes Hi-Fi reposent sur un superbe socle en Inox équipé de 4 pointes réglables. Sonus Faber livre avec les Nova V des contre-pointes afin de ne pas endommager votre parquet.

Pour tirer toutes les qualités de ces Olympica Nova V, il est fortement conseillé de les associer à un amplificateur de très bonne qualité. Dans notre test, nous avons choisi de mettre les évents vers l’intérieur. Les enceintes ont été placées à 90 cm du mur et à plus d’un mètre des parois latérales.

Sonus Faber Olympica Nova V : test et écoute

Après un rodage d’une trentaine d’heures, nous sommes surpris pas l’ampleur et l’ouverture de ces Sonus Faber Olympica Nova V !

On retrouve « l’image » sonore remarquable des autres enceintes de la gamme Olympica Nova mais la taille de l’enceinte et son excursion dans le grave augmentent encore cette sensation d’espace.

La scène sonore semble encore plus ample et encore plus démonstrative. Sur certains enregistrements, la restitution est totalement holographique. Elle est remarquable par sa largeur et sa profondeur, tout en ne sacrifiant pas le placement des interprètes. Celui-ci reste incroyablement précis et stable.

On retrouve le magnifique médium des productions Sonus Faber. Il est présent, ample et très structuré avec un superbe timbre. Il contribue largement au réalisme et au plaisir d’écoute. Tout ceci n’entrave nullement le niveau de transparence et de neutralité générale de l’Olympica Nova V, même si elle privilégie toujours le confort d’écoute et la musicalité à la sur-définition.

Le grave fait aussi partie des atouts de cette enceinte colonne remarquable. Il descend très bas avec beaucoup d’énergie et d’ampleur. Subjectivement, il semble dépasser les chiffres annoncés. Et cette partie du spectre avec un amplificateur musclé reste articulée, dynamique et très « physique ».

La volonté de Sonus Faber est clairement de proposer une « grosse » enceinte ne procurant aucune fatigue auditive et pouvant être écoutée durant des heures, tout en offrant des performances hors du commun en termes de bande passante (32-35000 hz !) et de réalisme.

L’Olympica Nova V est aussi pensée pour les grands espaces. Une pièce de plus de 35 m2 est souhaitable. Quel que soit le style de musique, la restitution est très propre et sans distorsion, même à des volumes sonores importants.

Le tarif peut sembler important mais peu d’enceintes Hi-Fi offrent un si bel équilibre et une richesse harmonique aussi convaincante que celles des enceintes colonnes Sonus Faber Olympica Nova V dans ce budget.

Compte tenu de leurs performances, de leur musicalité et de leurs qualités de fabrication, il est facile de dépenser bien plus pour obtenir moins… car elles sont aussi belles à regarder qu’à écouter ! A recommander +++

AWARDS :

Stereo Sound - Grand Prix 2020

Hi-Fi News - Highly Commended

Franck

Enceintes colonnes

Principe : 3 voies Bass Reflex

Tweeter : 1 x H28 XTR3 aimant néodyme, DAD 28mm

Medium : 1 x MW15 XTR2 de 150 mm

Grave : 3 x W18XTR2-12 de 180 mm

Fréquence de coupure : 250-2500 Hz

Bande passante : 32-35 000 Hz

Sensibilité : 90 dB SPL

Impédance : 4 ohms

Puissance conseillée : 60W - 400 W

Dimensions : 1174.5 x 424 x 529.8 mm

Poids : 44 kg pièce

Banc d'essai - Hi-Fi News

0.74 Mo - pdf

Banc d'essai - Sound Rebels

1.81 Mo - pdf

Awards

Awards

Hi-Fi News

Highly Commended

Stereo Sound

Grand Prix - 2020
Avis clients

Donnez votre avis

Enceintes colonnes Sonus Faber Olympica Nova V

Enceintes colonnes Sonus Faber Olympica Nova V

Paire d’enceintes colonnes

3 voies Bass reflex

5 haut-parleurs

Bande passante

32-35 000 Hz

Made in Italy

Nos conseils & astuces