Construire sa bibliothèque numérique

Dans une précédente fiche pratique sur la musique dématérialisée nous avons pu vous expliquer ce nouveau moyen d’écouter de la musique qui se repend de plus en plus en Haute-Fidélité. Ici, il nous semble impératif d’expliquer comment construire sa bibliothèque musicale. C’est-à-dire, où trouver les fichiers numériques depuis lesquels vous pourrez écouter votre musique de manière audiophile.

La première solution la plus évidente est de copier ses CD dans son serveur de stockage pour pouvoir les emmagasiner tous au même endroit puis de les écouter sur votre système Hi-Fi. Si vous ne possédez pas de CD, vous avez également la possibilité d’acquérir des fichiers numériques en les téléchargeant légalement sur des plateformes de téléchargement en ligne. Une dernière manière d’écouter de la musique dématérialisée est de l’écouter en direct sur des sites de streaming.

Comment ripper mes CD?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, « ripper » ses CD signifie les copier sur un serveur de stockage tels qu’un ordinateur, un serveur musical, un NAS… (Vous pouvez aller plus loin dans notre fiche dédié au stockage) dans le but de les avoir tous au même endroit et de pouvoir les écouter sur un système Hi-Fi.

Afin de « ripper » ses CD, il est nécessaire de passer par un logiciel. De nombreux logiciels sont disponibles mais ils ne proposent pas tous la même offre : les formats supportés et la qualité d’encodage varient selon le logiciel. Nous vous alertons donc sur l’importance du choix du logiciel afin d’éviter au maximum les erreurs de lecture (jitter ou gigue en français) qui nuisent à la qualité de l’écoute. Le jitter traduit un décalage de la réception des données lors de l’encodage. Les données doivent être traitées à un instant « T », afin que l’oreille ne puisse pas percevoir d’erreur provenant d’un décalage lors du traitement des fichiers numériques.

Aujourd’hui, de nouveaux outils permettent de vérifier qu’après l’extraction du CD original, les données copiées sur le disque soient totalement identiques. En cas d’asymétrie, l’extraction est relancée afin de corriger les erreurs qui peuvent provenir de l’encodage, de la compression, de la conversion ou simplement de rayures présentes sur le CD. Il existe 2 logiciels de rippage de qualité très connus qui sont DbPoweramp et Exact Audio Copy (EAC). Leur efficacité est prouvée par leurs nombreux tests de détection d’erreurs et de correction. En effet, pour repérer et corriger les erreurs chacun ajuste sa vitesse de lecture par rapport aux caractéristiques inhérentes au CD. Bien évidemment un CD en parfait état demandera beaucoup moins de temps de traitement qu’un CD endommagé qui crée des erreurs.

Les fichiers audio dont les erreurs sont absentes ou totalement corrigées seront ultra fidèles au signal d’origine. On parle alors de « bit-perfect ». Cette expression traduit un traitement parfait (ou presque) de la conversion analogique - numérique (timing et totalité des données). Ce principe permet donc de pouvoir écouter les fichiers numériques provenant d’un CD à qualité audiophile !

Les deux logiciels dont nous avons précédemment parlé, EAC et DbPoweramp, sont les seuls logiciels qui comprennent les outils nécessaires afin de garantir un encodage sans erreur. Ces derniers comportent bien sûr des différences :

- Exact Audio Copy (EAC) est un logiciel gratuit qui vous offre l’accès à des réglages très précis pour le rippage de vos CD.

- DbPoweramp, lui, a un coût qui s’élève à 30€ pour vous permettre d’accéder très facilement et avec une interface conviviale à de nombreux réglages pour copier vos CD. Le plus de ce logiciel est qu’il offre la possibilité de convertir les fichiers d’un format à un autre (Exemple FLAC en ALAC).

Les plateformes de musique (téléchargement légal)

La dématérialisation des supports audio a donné naissance à des sites spécialisés qui proposent de télécharger légalement des fichiers audio. Sur ces sites, vous pouvez donc télécharger vos albums ou titres préférées pour les emmagasiner sur votre serveur de stockage. En plus d’offrir l’accès à la musique sans support physique, ces sites proposent des fichiers audio « Lossless » c’est-à-dire avec compression sans perte (vous pouvez aller plus loin dans la fiche pratique de la musique dématérialisée). Dès lors, vous pouvez acquérir des fichiers de qualité équivalente à celle d’un CD (16 bits, 44.1 kHz) ou supérieure (24 bits, 44.1 kHz à 24 bits, 192 kHz) atteignant la qualité sonore délivrée par les studios d’enregistrement. Ces fichiers se nomment « Studio Masters » et apportent une richesse d’écoute au-dessus des performances des CDs.

Ces plateformes de téléchargement légales proposent généralement un large choix de styles de musique, mais également la possibilité d’écouter une partie d’une musique (streaming) avant d’effectuer l’achat (nous reviendrons sur les sites de streaming à la suite de cet article). Nombreux sont les sites où vous pouvez vous procurer des fichiers numériques, nous allons donc vous en présenter quelques uns.

- Qobuz :

Qobuz est la haute définition (HD) par excellence. En effet, le site propose un très large choix d’albums ou titres en qualité CD ou studio masters afin de pouvoir les écouter en qualité audiophile sur votre système Hi-fi. Le site a récemment décidé de supprimer l’offre de formats MP3 pour privilégier la qualité des fichiers proposés.

Qobuz

- Linnrecords :

Le site appartient à la célèbre marque de Haute-Fidélité Linn et présente la même volonté que le site Qobuz de proposer des fichiers de qualité, c’est-à-dire qualité CD ou même Studio Master. Le site est entièrement rédigé en anglais.

Linn Records

- Hdtracks :

Ce site, en Anglais, propose également des fichiers haute qualité : 24 bits / 192 kHz ou 24 bits / 96 kHz. Vous y trouverez également les présentations de chaque artiste à côté du titre proposé.

HD Tracks

- Deezer :

Le site en ligne de Deezer propose l’achat d’albums ou titres en formats MP3. Ces titres sont disponibles pour téléchargement en ligne après le paiement.

Deezer

- Spotify :

Comme le précédent, Spotify ne propose que des titres au format MP3, et donc de qualité inférieure aux premières plateformes que nous avons présentées. Par ailleurs, la principale différence de Spotify, est qu’il vous est nécessaire de l’installer sur votre ordinateur afin de pouvoir écouter ou télécharger de la musique.

Spotify

Il existe de multiples autres plateformes de téléchargement que vous pouvez trouver sur le net. Il nous a semblé important ici de noter les plus connues et que nous pouvons recommander.

Le streaming

Avec la démocratisation des habitudes de l’Internet et de l’utilisation des baladeurs numériques ou Smartphone permettant d’écouter de la musique, l’écoute en streaming est devenue de plus en plus courante. En effet, le streaming désigne le principe de l’envoi de contenu en direct. C’est-à-dire qu’il permet la lecture d’un flux audio ou vidéo au fil de la diffusion de celui-ci. A l’inverse du principe de téléchargement, le streaming ne nécessite pas de télécharger l’ensemble des données d’un fichier numérique afin de pouvoir l’écouter ou le regarder. Cependant, les données numériques sont téléchargées provisoirement et en continu dans la mémoire vive (RAM) de l’ordinateur (ou Smartphone et autres tablettes) puis traitées par ce dernier pour une lecture en direct. Aucun fichier numérique n’est alors stocké sur le serveur de stockage que vous utilisez.

Le principe du streaming trouve donc sa source à l’origine de la transmission de données sur la liaison informatique. Afin d’avoir une bonne restitution du signal de base, il faut que la transmission de données puisse générer un début suffisant afin d’éviter toute coupure et interruption lors de la lecture du fichier numérique. Pour ce faire, le streaming utilise des zones de mémoire tampon où sont stockées quelques secondes les données reçues afin de renvoyer de la musique légèrement en différé. Cette mise en mémoire tampon est alors dépendante du débit de votre connexion internet. Dès lors que le débit internet est suffisant pour une mise en mémoire tampon, l’écoute sera confortable.

Voici un résumé des principaux débits internet disponibles selon la connexion internet donc vous disposez :

Debits internet

En utilisant un réseau EDGE, on se rend vite compte que le débit est insuffisant pour proposer une écoute stable. En effet, la mise en mémoire tampon est sans cesse interrompue et l’écoute suspendue. Le réseau utilisé par les Smartphones UTMS offre une écoute plutôt satisfaisant mais dépend beaucoup de la stabilité du réseau disponible. Par ailleurs, les réseaux domestiques (ADSL, câble) permettent une écoute ininterrompue. Cependant, l’utilisation d’un réseau Wi-Fi 802.11 b/g peut parfois être insuffisante car son débit peut être trop faible. Nous recommandons alors l’utilisation du réseau Wi-Fi 802.11 N qui offre un débit largement supérieur. Enfin, un réseau filaire apportera un débit largement suffisant pour une mise en mémoire tampon sans interruption et donc une écoute non compromise.

Il existe plusieurs acteurs dans le monde du streaming, proposant des offres bien distinctes :

- Deezer

Deezer est l’un des sites de streaming les plus connus actuellement. Le catalogue de pistes musicales proposé par Deezer s’élève à près de 18 millions de titres et ne cesse d’augmenter.

3 possibilités s’offrent à vous pour une écoute en streaming. La première correspond à l’écoute gratuite mais limitée de vos pistes préférées, avec l’écoute d’annonces publicitaires. Il s’agit de l’offre basique de Deezer avec laquelle vous pouvez écouter des fichiers de qualité moindre. Le site propose un abonnement payant, qui permet d’écouter de la musique en illimité sans interruption publicitaire. De plus, grâce à cette offre vous aurez la possibilité d’écouter des fichiers haute qualité (à savoir jusqu’à 320 kb/s). Une dernière offre ajoutera la possibilité d’écouter vos playlists sans même avoir accès à une connexion internet.

Par ailleurs, l’interface de navigation qu’utilise Deezer est très simple à utiliser, tout comme l’application mobile que l’on peut trouver sur les plateformes de téléchargement d’application.

- Spotify

Comme nous l’avons précisé plus haut dans cette fiche pratique, Spotify est à la fois une plateforme de téléchargement de musique mais également un site de streaming.

Le site propose une écoute gratuite des titres à certaines conditions : interruptions publicitaires et écoute limitée à 10h par mois. Sa bibliothèque musicale est composée de pas moins de 10 millions de titres. 2 types d’abonnements sont disponibles : un premier qui permet d’écouter la musique en illimité et sans interruption, et le deuxième qui offre la possibilité d’écouter ses titres sur tous ses appareils (Smartphone, TV…) sans accès à une connexion internet.

Pour pouvoir écouter de la musique, il est nécessaire de télécharger la plateforme sur son ordinateur. Enfin, le site permet d’avoir accès aux listes de lectures de ses « amis » Facebook.

- Grooveshark

Le site Grooveshark est un service de streaming totalement gratuit mis en œuvre par un étudiant américain en 2007. Le catalogue contient 7 millions de titres disponibles. Ce site propose l’écoute de morceaux en qualité variable, c’est-à-dire que l’on peut passer de 128 kb/s à 192 kb/s d’une piste à l’autre.

Grooveshark

- MusicMe

Le site Français donne accès gratuitement à un catalogue de plus de 4.8 millions de titres. Ceux-ci sont diffusés à 128 kb/s, mais peuvent être téléchargés à plus haute qualité. Le site est riche en information et son lecteur est très simple d’utilisation. Le « plus » de ce site est qu’il donne accès à plus de 75 radios internet.

MusicMe

Beaucoup de sites de streaming existent mais il nous semblait important de vous parler de quelques offres dans le détail.

Pour conclure, il est aujourd’hui aisé de construire sa bibliothèque musicale afin de l’écouter de manière audiophile. En effet, plusieurs solutions existent qui vous permettront de trouver votre bonheur.