Retour au listing

Le blog maPlatine.com

Construire son système Hi-Fi : l’interview de Vincent, un fidèle client de maPlatine.com

interview-vincent-client-maplatine

Vincent fait partie des fidèles clients de maPlatine.com depuis plusieurs années maintenant. Passionné de musique, il a eu la gentillesse de nous accorder de son temps pour nous parler de la construction de son système Hi-Fi et de sa collection de vinyles.

 

 

– Depuis quand la Hi-Fi et plus généralement la musique sont-elles devenues pour vous une passion ?

Pour la musique, je dirais que cela est vraiment devenu une passion en 1978, lorsqu’est sorti le LP de Queen, « News of the World ». Ce fut le premier disque que j’ai acheté, même si c’était un cadeau pour un ami.

Puis je me suis vraiment mis à la Hi-Fi vers 1980, puisque cela coïncide en fait avec la période où j’ai eu mon tout premier salaire.

 

 

– Avec quels éléments Hi-Fi avez-vous débuté ? Comment avez-vous fait évoluer votre système au fil des années ?

J’ai vraiment commencé à écouter de la musique sur ma toute première chaine Hi-Fi, une Continental Edison achetée chez Mammouth, un hypermarché de l’époque.

Puis en 1986, je me suis acheté ma première chaîne Hi-Fi vraiment audiophile. Je m’étais équipé d’un amplificateur AR Cambridge (C200, A200), d’enceintes Linear Speaker et d’une platine vinyle de la marque NAD. Mon premier lecteur CD, acheté en 1993, était un Arcam Alpha.

 

 

– Quels critères favorisez-vous pour choisir vos équipements Hi-Fi ?

Lorsque je souhaite investir dans du nouveau matériel, je vais surtout faire attention à la musicalité du produit, ainsi que la pérennité de la marque.

J’avoue aussi que l’aspect esthétique rentre en jeu, mais ce n’est vraiment pas une priorité.

 

 

– De quoi est composé votre système Hi-Fi  actuel ?

Je possède actuellement une platine vinyle Signature 10 de la marque Pro-Ject, qui est équipée d’une cellule MC Ortofon Quintet Black S. Celle-ci est reliée à un préamplificateur phono EAR 834 P MC.

Le reste de mon système est principalement de la marque Naim Audio, que j’affectionne beaucoup. Je possède en effet un préamplificateur NAC 202 et une alimentation Naim HiCap et une SNAPS. J’ai deux amplificateurs NAP 200 avec des enceintes Naim Audio Allae en actif avec le filtre actif SNAXO avec une alimentation Hicap. Pour écouter mes CD, j’ai un lecteur CD Naim Audio CD X2.

 

Système Hi-Fi de Vincent, fidèle client maPlatine.com

Puis récemment, j’ai investi dans un conditionneur de réseau AC-3500P de la marque InAkustik pour éliminer toutes les interférences de mon système.

 

 

– Pouvez-vous nous décrire son rendu sonore ?

Je dirai que j’ai une écoute très dynamique, avec beaucoup de Swing et très ouverte. On peut même dire relativement analytique, mais dans le bon sens du terme.

 

 

– Si vous deviez upgrader prochainement votre système, quels changements feriez-vous ?

Au jour d’aujourd’hui, si je devais modifier quelque chose dans mon système, cela sera certainement mon préamplificateur phono. Il commence à atteindre ses limites…

J’en profiterais peut-être aussi pour changer la cellule phono par la suite et choisirai une MC bas niveau plus haut de gamme certainement chez Ortofon, une Cadenza Blue ou Cadenza Black.

 

 

– Quel est votre style de musique de prédilection ?

J’écoute principalement de la musique expérimentale, voire post-industriel. A côté de cela, j’apprécie aussi écouter des choses plus classiques et accessibles comme par exemple Brian Eno, Zappa, etc. Puis ces derniers temps, je me suis remis comme beaucoup au Rock progressif.

 

 

– Pouvez-vous nous en dire plus sur votre collection de disques vinyles ? Quand l’avez-vous débuté ? Combien de vinyles estimez-vous avoir aujourd’hui ? Plutôt 33 tours ou 45 tours ?

Cela s’est fait progressivement. Mon aventure dans le vinyle a vraiment débuté dans le milieu des années 80, lorsque j’ai commencé à suivre les parutions issues de la New Wave, Gold Waves…

Aujourd’hui, j’ai à peu près 4500 disques 33t, ainsi qu’environ 600 singles en 45t. Oo trouve également des CD dans ma collection, je dois en avoir un peu plus de 2500. Et j’ai également quelques K7, environ 250 🙂

 

Collection de vinyles de Vincent, fidèle client maPlatine.com

 

– Quel a été votre tout premier disque vinyle ?

Il s’agissait de l’album « Animals » des Pink Floyd, sorti en 1977. Je me souviens que je l’avais acheté au magasin Mammouth de Rennes, qui était l’un des seuls endroits où l’on trouvait un large choix de vinyles à l’époque !

 

 

– Est-ce qu’il y a un disque vinyle de votre collection auquel vous tenez tout particulièrement ? Pour quelle raison ?

Aïe, c’est une question assez difficile… Mais je dirais certainement l’album « Christ and the Pale Queens Mighty in Sorrow », du groupe anglais Current 93. C’est certainement l’un des disques vinyles les plus rares que je possède. Pour l’anecdote, il étant vendu à 270 Francs en 1987 ! Et cela me semblait une folie… Et quelques années plus tard, je l’ai acheté 700 francs !

 

– Un disque vinyle que vous n’avez pas encore trouvé mais que vous recherchez activement ?

Je cherche en ce moment un album du groupe Nurse with Wound, qui s’intitule « Ostranenie 1913 ». C’est un disque de musique expérimentale sorti en 1983. Je ne désespère pas de le trouver un jour et de pouvoir enfin l’avoir dans ma collection !

 

 

– De quelle manière rangez-vous et entretenez-vous vos disques vinyles ?

Pour ce qui est du rangement de mes disques, je les classe par association de labels, selon leur style musical puis ensuite chronologiquement. Surtout pas par ordre alphabétique 😉

En ce qui concerne l’entretien de mes LP, j’utilise uniquement la machine à laver les disques vinyles Smart Matrix Pro de la marque allemande Clearaudio avec la solution de nettoyage L’Art du Son. Pour pouvoir réécouter certain disques voilés, ce qui était courant avec de nombreux labels indépendants, j’ai également investi dans un aplanisseur Furutech DF-2. Des plus efficaces !

 

Machine à laver les disques vinyles Clearaudio Smart Matrix Pro

 

 

– Si vous deviez faire une chronique de deux disques vinyles dans nos « disques du mois », lesquels choisiriez-vous ?

Le premier disque vinyle que je choisirais serait l’unique album du groupe britannique Young Marble Giants, intitulé « Colossal Youth » et sorti en 1980. Un super album !

 

Disque Young Marble Giants - Colossal Youth

Comme deuxième album, mon choix irait vers l’album studio « Horse Rotorvator » du groupe Coil, sorti en 1986. C’est un album au style musical post-industriel très révélateur de ce mouvement. Aujourd’hui encore c’est une référence dans le genre !

 

Disque Coil - Horse Rotorvator

 

– Merci Vincent 🙂